Le Nido ( 10 semaines à 18 mois)

En italien, nido signifie nid. Selon la conception de Maria Montessori, le nido accueille les tout-petits de 10 semaines à 15-18 mois. « Ordre », « mouvement », « langage » sont les mots clés pour qualifier l’environnement préparé du nido, pour qualifier l’intention et le projet que forme l’adulte pour le petit enfant.

 

L’ordre

Dans un nido, tout a sa place et la professionnelle veillera à cette régularité, cette stabilité pour que le jeune enfant se sente en sécurité. Il prendra ainsi confiance en cet environnement douillet et bien organisé dans lequel il pourra s’orienter seul et favoriser ses propres expériences, ses découvertes, ses connaissances.

On trouvera ainsi différentes aires : le mouvement, le repas, le sommeil, le change, l’éveil avec un matériel rangé et ordonné selon une graduation. Cet environnement rendra l’enfant plus autonome et l’aidera à se concentrer.

 

Le mouvement

C’est dans l’aire du mouvement que l’enfant est invité à construire la capacité à diriger sa main vers un objet, de l’attraper puis de le lâcher, c’est la motricité fine. C’est dans la répétition de cette pratique que l’enfant arrivera à son but.

 

 

Du côté de la motricité globale, le plus grand travail de l’enfant est l’acquisition de la marche. Auparavant l’enfant apprend à se mettre sur le ventre, assis puis à quatre-pattes et enfin à se tenir debout : c’est la motricité libre. Elle sera respectée pour laisser les enfants prendre conscience de leur propre corps et de leur mouvement en toute liberté. L’adulte reste dans l’observation sans entraver le mouvement du jeune enfant en le plaçant au sol sur un tapis. Par exemple, pour se hisser, l’enfant prendra appui sur la barre de brachiation Montessori fixée au mur puis pourra se déplacer en étant debout. Il apprendra également à grimper et descendre des marches sous la surveillance bienveillante de l’adulte.

Le langage

L’enfant sera baigné dans sa langue maternelle tout au long de la journée lors des soins tels que le change et le repas mais aussi lors des ateliers de présentation ou les matériels libres. La professionnelle utilisera, pour s’adresser à l’enfant, un langage riche, précis et attentionné.

L’enfant aura également un bain de langage anglophone en immersion quotidiennement assurée par une éducatrice Montessori anglophone. Cela développera l’oreille et donc le cerveau de l’enfant à une langue et à une prononciation étrangères. C’est un atout indéniable pour l’apprentissage d’une langue étrangère.

Le sommeil

Un espace dédié au sommeil est réservé dans deux salles de repos. Celle du nido est équipée de lits au sol sans barreaux pour les bébés de façon à pouvoir se coucher et se lever seuls dès que l’enfant sait se déplacer.

Le repas

Les enfants prendront leur repas lacté ou petite purée lorsqu’ils en ressentiront le besoin. Un fauteuil confortable installé à un endroit précis permettra de donner le biberon au bébé. Une fois que l’enfant sera capable de s’assoir, il passera à la table de sevrage pour terminer sur la table collective (2 enfants à la fois)

Le change

L’aire du change est une pièce exclusivement dédiée à cette fonction. Les enfants bénéficieront de produits biologiques et de couches lavables en bambou ou coton bio. Celles-ci seront lavées au sein de notre micro-crèche. Dès que l’enfant sera capable de se tenir debout de manière stable avec appui, alors nous passerons au change debout. L’enfant participe toujours à son change.

L’éveil

Un éveil sensoriel et de vie pratique quotidien est assuré par le personnel encadrant et notamment par leséducatrices Montessori avec un matériel spécifique et adapté à l’âge de l’enfant : des hochets, des mobiles (de Gobbi, de Munari, des danseurs..), des jeux de mains et de doigts, des paniers contenant des objets à observer posés sur une étagère basse, des cadres à leur hauteur représentant des images réelles ou des oeuvres d’art, des boîtes à forme unique, un miroir,… et bien d’autres matériels spécifiques à la pédagogie Montessori.

 

L’environnement extérieur

Les enfants sont sortis très régulièrement. Bien qu’il fasse froid en période hivernal, les tous petits sont emmitouflés afin de pouvoir profiter du grand air marin, de découvrir l’herbe, la terre, tout ce que la nature peut nous fournir. En été, la porte est laissé ouverte afin que les enfants décident par eux même du moment pour eux d’aller dehors. Ceux qui ne se déplacent pas encore sont également emmené dehors pour profiter eux aussi de ce cadre exceptionnel.

 

 

Lorsque l’enfant quitte le nido, il peut saisir, transporter, lâcher des objets, il marche et commence à parler. Il a acquis une grande autonomie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>